Quelques jours passés à Valence, dans cette jolie région que je ne connaissais pas. Au programme réunion de famille et quelques visites.


Ville de  Crest avec sa Tour, si ça vous intéresse voici un peu d'histoire

arton27-0c1ad

 

La Tour de Crest, 900 ans d’histoire

 

Plus haut donjon de France, haute de 52 mètres, la Tour de Crest est la gardienne d’une des rares portes des Préalpes drômoises. Sa construction commence au XIIè siècle. Elle est à l’origine la composante majeure d’une vaste forteresse qui domine la ville de Crest. Tout au long du Moyen Age, la Tour est au cœur des luttes entre deux seigneurs qui se disputent sa possession. A partir de 1419, elle devient propriété des Rois de France qui la concèdent à différentes familles dont les Grimaldi, princes de Monaco. Soucieux de l’importance de la forteresse, Louis XIII en ordonne le démantèlement en 1633, et seule la Tour échappe à la destruction. La Tour de Crest sert alors de prison jusqu’au XIXe siècle et devient propriété nationale après la Révolution. Ce n’est qu’en 1988, cent ans après son classement au titre des Monuments Historiques, que la Ville de Crest achète la Tour.

 

La Tour de Crest, fortification du Moyen-Age ...

 

Les donjons sont les pièces maîtresses de la fortification des châteaux médiévaux. Dissuasifs, ils sont la base des opérations offensives, le lieu de refuge en cas d’attaque et le symbole de la puissance seigneuriale. La Tour de Crest demeure une parfaite illustration de ce système architectural de défense, avec ses dimensions impressionnantes : 32 mètres de long sur 20 mètres de large et une hauteur qui culmine à 52 mètres. Elle nous révèle encore aujourd’hui toutes les techniques stratégiques utilisées contre l’ennemi. Herses, bretèches, meurtrières jalonnent un parcours où le Moyen-Age a laissé son empreinte. Mais la Tour fut aussi un lieu d’habitation pour les seigneurs. Ses 15 salles sont ainsi autant d’espaces de découverte de la vie et de la société au Moyen-Age. La Tour de Crest est d’ailleurs toujours considérée comme l’un des plus beaux édifices de l’architecture médiévale.

 

La Tour de Crest, lieu de mémoire ...

 

Au XVIIe siècle, lorsqu’elle devient définitivement une prison, la Tour a déjà une longue histoire derrière elle. Réputée pour sa puissance, elle s’impose dès lors tristement comme un lieu de répression. Lieu de mémoire de la persécution des protestants dans la Drôme, elle a accueilli des détenus politiques ou des fils de bonnes familles enfermés par lettre de cachet, mais aussi des prisonniers de droit commun. Gardienne de l’ordre établi par l’arbitraire royal, la Tour est plusieurs fois dénommée " Bastille du Sud " au XVIIIè siècle. En 1851, les opposants au coup d’Etat de Napoléon III sont les derniers prisonniers à y être enfermés. De cet héritage historique, la Tour de Crest garde des traces indélébiles. Des centaines de graffiti couvrent ses murs, témoignages encore vivants des souffrances ou des espoirs des prisonniers. Signatures, dates, dessins, textes s’enchevêtrent depuis le XVIIe siècle et donnent, tour à tour, parole à la mémoire.

 Avant la visite, petit tour à l'office du tourisme

20 aout 2011 tour de Crest

En avant pour la montée, avec des tongs aux pieds, un soleil brulant et un sol fait avec des galets lustrés par tous les passages des touristes et autres. Non je ne me plains pas, c'est juste qu'il faut être motivé!!! Mais la récompense est au rendez vous, la vue sur Crest est magnifique, et Benjy qui va rentrer cette année au CE1 est ravi.20 aout 2011 tour de Crest120 aout 2011 tour de Crest220 aout 2011 tour de Crest320 aout 2011 tour de Crest4

Lorsque Benjy a vu la taille de cette cheminée, devinez à qui il a pensé????????    

"Au Père Noël".

J'ai pris en photo le conduit de cheminée , pensez-vous que le Pére Noël puisse passer par là??????

20 aout 2011 tour de Crest5

 une petite reproduction de la Tour tout en chocolat (60 kg, echelle 1/50è)  

 

20 aout 2011 tour de Crest620 aout 2011 tour de Crest7

Fin de la visite avec la chapelle des Cordeliers